CPC Google Ads : 6 techniques pour réduire son coût par clic

CPC Google Ads

Écrit par Frédéric Schauffler

Frédéric est le fondateur de Nomad Click, une plateforme qui publie des guides et articles sur le marketing digital (Acquisition, Conversion et Stratégie).
Temps de lecture : 8 minutes

Mise à jour le 21 décembre 2021 @ 1:18

Le coût par clic sur Google Ads (CPC Google Ads) représente le montant que vous payez pour chaque clic enregistré sur votre annonce.

👉 Réduire son CPC sur Google Ads conduit logiquement à une baisse de votre coût par conversion.

Il est donc recommandé de se pencher sur cet indicateur pour optimiser le rendement de vos campagnes.

Mais comment réduire le coût par clic de ma campagne ?

Pour répondre à cette question, je vais vous partager 6 techniques à appliquer dès maintenant.

Elles vous permettront de réduire vos CPC tout en améliorant la performance de vos mots-clés.

On commence tout de suite !

 

1. Utilisez des mots-clés de longue traîne

Les mots-clés de longue traîne sont des mots-clés avec une faible demande.

Cette faible demande se traduit par un nombre de recherches mensuel assez bas.

Par exemple le mot-clé de longue traîne “chaussure nike air vapormax pour homme “ enregistre 70 recherches mensuels alors que le mot-clé générique “Chaussure Nike” génère 200 000 recherches mensuelles.

– Comme vous pouvez le constater, les mots-clés de longue traîne sont composés de plusieurs mots (3-4 mots minimum).

– Le mot-clé générique est composé d’un seul ou de deux mots : chaussure, chaussure homme, chaussure Nike…

👉 Alors quel est l’intérêt d’acheter des mots-clés de longue traîne ?

En réalité, il existe deux principales raisons.

 

1.1 Peu de concurrence = faible CPC

Puisque le volume de recherche n’est pas très important sur les mots-clés de longue traîne, les annonceurs n’ont pas tendance à se positionner dessus.

Par conséquent, le coût par clic de ses mots-clés peut être “bon marché”.

👉 Effectivement, dans certains secteurs, beaucoup d’annonceurs font l’erreur de vouloir générer du trafic à “tout prix”.

Il achète des mots-clés génériques sur lesquels la concurrence est plus forte.

👉 C’est pourquoi vous devez effectuer une recherche de mots-clés complète pour identifier les termes avec beaucoup de potentiel.

Lorsque je parle de potentiel, je veux dire des mots-clés pertinents pour votre activité avec un faible coût par clic.

 

1.2 Mot clé de longue traîne = Forte intention d’achat

Généralement des mots-clés longue traîne sont plus qualifiés par rapport à des mots-clés génériques.

Prenons un exemple de 3 mots-clés génériques :

  • Voyage Paris
  • Tour eiffel
  • Restaurant Paris

Puis de 3 mots-clés de longue traîne

  • Agence de voyage pour visiter Paris
  • Guide pour visiter la tour Eiffel
  • Restaurant italien dans paris 15eme

Qu’est-ce que vous observez entre ces mots-clés ?

Et bien nous pouvons constater que les mots-clés à longue traîne sont beaucoup plus spécifiques.

👉 Dans notre exemple, les mots-clés de longue traîne ont une intention d’achat beaucoup plus forte par rapport aux mots-clés génériques.

Une personne qui tape “Voyage Paris” et “Agence de voyage pour visiter Paris” n’a pas la même intention.

Dans le premier cas, elle recherche des informations pour voyager à Paris.

Dans le second cas, elle recherche un prestataire pour l’accompagner à organiser son voyage à Paris.

Si vous êtes une agence de voyage, vous préférez vous positionner sur la deuxième requête malgré le fait que le volume de recherche soit plus bas…

 

1. 3 Trois façons de trouver des mots-clés à longue traîne

Il existe de nombreux outils différents que vous pouvez utiliser pour trouver des mots-clés de longue traîne pour vos campagnes Google Ads.

👉 Toutefois il en existe un gratuit : l’outil de planification de mots-clés de Google Ads.

Cet outil est FREE.

👉 Vous pouvez obtenir des idées de mots-clés avec des informations complémentaires : volume de recherche, estimation d’enchères…

J’ai écrit un article très complet sur la recherche de mots-clés que je vous recommande de lire.

EN SAVOIR PLUS: Comment rechercher des mots-clés sur Google Ads ?

 

2. Améliorez votre niveau de qualité

Le niveau de qualité a un impact direct sur vos CPC.

En optimisant vos niveaux de qualité, vous pouvez améliorer considérablement les performances de votre campagne et réduire votre coût par clic.

Pour rappel, le niveau de qualité est une note allant de 1 à 10.

Un bon niveau de qualité signifie (aux yeux de Google) que vos mots clés et vos annonces offrent la meilleure expérience pour les utilisateurs.

👉 Google vous « récompense » en vous facturant moins cher chacun de vos clics.

Effectivement la formule de base pour calculer le classement de votre annonce correspond à votre enchère multiplié par votre niveau de qualité.

👉 Par conséquent, si vous augmentez le niveau de qualité, vous pouvez techniquement réduire vos CPC tout en conservant la même position.

Mais comment améliorer le niveau de qualité de mes mots-clés ?

 

2.1 Créez des annonces pertinentes

La pertinence de vos annonces est un critère de Google pour calculer votre niveau de qualité.

Le meilleur moyen d’améliorer la pertinence de votre annonce est d’inclure les mots-clés de votre groupe d’annonces au sein de votre annonce.

👉 Vous pouvez utiliser le titre de l’annonce, la description ou le chemin de l’URL pour intégrer vos mots-clés.

C’est un signal positif pour Google si le mot-clé recherché par l’internaute se retrouve dans votre annonce.

Cette technique très simple améliore le niveau de pertinence de votre annonce.

 

2.3 Améliorez votre taux de clics en organisant vos groupes d’annonces

Le taux de clic est le deuxième critère pris en compte par Google pour évaluer votre niveau de qualité.

👉 Pour s’assurer d’enregistrer des taux de clic élevés, vous devez jouer sur la pertinence de votre annonce et optimiser la structure de vos groupes d’annonces.

Mais comment mieux organiser mes groupes d’annonces ?

Intégrez entre 5 et une quinzaine de mots-clés maximum dans votre groupe d’annonces.

👉 Cette liste de mots-clés doit être très proche sémantiquement.

Elle doit représenter une thématique spécifique.

Pour rappel, un groupe d’annonces est composé d’une liste de mots-clés et de plusieurs annonces.

Prenons un exemple.

Vous faites la promotion de chaussures de running Nike pour homme.

Vous pouvez créer au sein de votre campagne “Chaussure de running Nike pour homme” des groupes d’annonces qui représentent les différents modèles Nike pour homme :

  • Nike React Infinity Homme
  • Pegasus Nike Homme
  • Nike ZoomX Homme
  • Nike Air Zoom Homme

Dans notre exemple, chaque groupe d’annonces possède des mots-clés liés au modèle.

De plus, la page de destination renvoie l’internaute vers le modèle correspondant au groupe d’annonces.

👉 Cette structure de groupe d’annonces permet d’optimiser d’augmenter votre taux de clic.

Elle améliore également l’expérience client.

 

2.3 Optimiser vos pages de destination

Un troisième critère pour Google est l’expérience sur la page de destination.

👉 Pour faire simple, la page de destination doit correspondre aux attentes de l’utilisateur.

Si une personne tape “Nike Pegasus pour Homme Noir” et clique sur votre annonce, il doit être envoyé vers une page qui présente clairement le modèle pour homme “Nike Pegasus” en version noire.

Si vous configurez une page de destination qui n’a rien à voir, il est fort probable que le visiteur quitte votre site.

Évitez ce genre de mauvaises expériences pour vos clients.

Je vous recommande de travailler vos landing pages.

👉 Elles jouent un rôle important aussi bien sur le niveau de qualité que votre taux de conversion.

Une page de destination optimisée permet de baisser vos coûts par clic et de générer davantage de conversions.

 

3. Choisissez les bons types de correspondance

Une autre technique pour réduire ses CPC est le type de correspondance de vos mots-clés.

Cette fonctionnalité vous permet de déterminer le niveau de correspondance entre le mot-clé acheté et la requête tapée par l’internaute.

Il existe 3 type de correspondance :

  • Requête large
  • Expression exacte
  • Mot clé exact

 

3.1 Requête Large

Le premier type de correspondance donne plus de liberté à Google pour diffuser vos annonces.

La Requête Large permet de déclencher vos annonces si votre mot-clé est tapé ou si la requête de l’internaute correspond à un synonyme plus ou moins éloigné de votre mot-clé.

Par exemple, le mot-clé en requête large “bateau de croisière » peut se déclencher “Voyage croisière”.

👉 Il existe une différence entre les deux termes.

Si vous souhaitez vendre un bateau de croisières, vous ne souhaitez pas diffuser vos annonces pour des personnes qui cherchent des voyages en croisières.

👉 Par ailleurs, un mot-clé en requête large peut déclencher des mots-clés dont les CPC sont plus élevés.

Par exemple, “bateau de croisière » à une estimation d’enchère de 0,50 Є alors que “Voyage croisière” à une estimation d’enchère d’un euro.

 

3.2 Expression exacte et Mot clé exact

C’est pourquoi je vous recommande plutôt de sélectionner des types de correspondance “Expression exacte” ou “Mot clé exact”.

👉 Dans le premier cas, Google peut diffuser votre annonce si le mot clé a la même signification par rapport à la requête tapée par l’internaute.

Par exemple, le mot-clé “bateau de croisière » peut correspondre avec l’expression “Bateau de croisière à vendre”.

👉 Le type de correspondance “Mot clé exact” diffuse le mot-clé si la requête tapé par l’internaute a la même intention.

Par exemple, le mot-clé “bateau de croisière » en mot clé exact peut correspondre avec l’expression “Bateau croisière”.

 

3.3 Tester différents types de correspondance

Si vous souhaitez générer du trafic rapidement, vous pouvez utiliser le type de correspondance “Requête large”.

👉 Cette option génère plus de trafic car elle est moins restrictif.

En revanche, vous risquez d’apparaître sur des termes peu pertinents avec des coûts par clic élevé.

👉 Vous pouvez utiliser le rapport sur les termes de recherche pour découvrir quel terme ont déclenché la diffusion de vos annonces.

Excluez les termes qui ne sont pas pertinents.

Faites une recherche de mots-clés poussée

En attendant, je vous recommande dans un premier temps d’effectuer une recherche de mots-clés poussée sur Google Ads.

👉 Lorsque vous avez votre liste de mots-clés, sélectionnez le type de correspondance “Mot clé exact” ou “Expression exacte”.

Vous aurez un meilleur contrôle sur la diffusion de vos annonces.

Pour plus de liberté, vous pouvez ensuite sélectionner le type de correspondance “Expression exacte” pour découvrir d’autres idées de mots clés.

 

4. Ajouter des mots-clés à exclure

Un bon moyen d’éviter de payer pour des clics inutiles et parfois chers, est la fonctionnalité “Mot clés à exclure”.

Cette option permet de renseigner des termes sur lesquels vous ne souhaitez pas diffuser vos annonces.

Si vous n’avez aucune idée de mots-clés à exclure à ajouter, vous pouvez utiliser le rapport sur les termes de recherche.

Depuis ce rapport, vous pouvez consulter tous les mots clés pour lesquels vos annonces sont diffusées.

👉 Je vous recommande d’identifier les termes non pertinents et de les exclure directement.

En utilisant des mots-clés à exclure, vous empêchez vos annonces d’être diffusées auprès d’internautes qui n’ont pas réellement l’intention d’acheter vos produits ou services.

Cette technique va vous aider à réduire vos CPC.

Par ailleurs, les mots-clés à exclure sont une bonne méthode pour améliorer votre niveau de qualité.

J’ai écrit un article plus complet sur le sujet.

EN SAVOIR PLUS : Guide sur les mots-clés à exclure dans Google Ads

 

5. Activez l’option “Partenaires du Réseau de Recherche”

Lorsque vous faites la promotion de vos produits ou services, vos annonces sont diffusées naturellement sur le réseau de Google.

Le réseau de Google représente le moteur de recherche de Google, Google Map mais également Google Shopping.

La concurrence est la plus élevée sur ce réseau car la demande est la plus grande.

👉 Toutefois il existe un autre réseau « Partenaires du Réseau de Recherche” qui permet de diffuser vos annonces sur des sites partenaires de Google.

En général, le CPC est beaucoup plus faible sur ce réseau car la concurrence est moins importante par rapport au réseau de Google.

Vous pouvez tester ce réseau.

Il vous permettra de diminuer le coût par clic de votre campagne.

 

6. Réduisez vos enchères manuellement

Si vous vous souvenez bien, la formule pour le classement de votre annonce est composée de votre enchère.

Si vous diminuez votre enchère, vous aurez une position inférieure dans les résultats de recherche.

Apparaître en première position dans Google vous assure naturellement le plus de visibilité.

👉 Cependant, certains secteurs très concurrentiels font payer la première place très très cher.

Malgré un très bon niveau de qualité, vous dépenserez plusieurs euros pour être en première position.

Dans cette situation, vous pouvez réaliser un test.

 

Diminuez votre enchère temporairement

L’objectif est de déterminer si une baisse de la position de votre annonce peut améliorer le rendement de votre campagne.

👉 Effectivement si vous payez chaque clic -20% de moins, vous enregistrez des coûts par conversion plus faible.

Toutefois, cette technique ne fonctionne pas à tous les coups.

Je vous recommande d’analyser l’impact de votre test après plusieurs jours.

Si les résultats sont positifs alors vous pouvez appliquer cette technique sur d’autres mots-clés.

 

Conclusion : CPC Google Ads

Je vous recommande d’appliquer ces conseils pour baisser vos couts par clic.

Vous avez probablement d’autres idées pour réduire vos cpc.

Dans ce cas, je vous invite à partager votre expérience dans l’espace commentaire ✍️

Merci encore d’avoir lu cet article.

A bientôt.

 

Tu pourrais également aimer…

0 commentaires

Share This